Weekend à Procida

Située à proximité du continent et bien reliée au port de Naples, l’île de Procida est un véritable bijou à explorer.

Procida, une superbe île d’origine volcanique, est la première des îles phlégréennes que l’on atteint en partant de Naples. Bien qu’elle soit principalement considérée comme une destination estivale en raison de ses plages paradisiaques et de ses eaux cristallines, Procida offre bien d’autres trésors à découvrir, ayant été choisie comme capitale italienne de la Culture 2022. Ses charmants villages colorés surplombant la mer, ses églises regorgeant d’œuvres d’art et ses musées ne sont que quelques-unes de ses merveilles.

Un week-end sur l’île de Procida constitue une escapade magnifique à vivre au moins une fois pour explorer les nombreuses surprises que ce petit coin de terre a à offrir.

La visite de l’île est très facile: le port principal, sur la côte nord-est, est desservi par des ferries en provenance de Naples, Sorrente et Pozzuoli, tandis que dans les ruelles de Procida, vous pouvez vous déplacer facilement à pied ou à vélo. Ses dimensions réduites permettent en effet d’atteindre n’importe quel point en peu de temps et sans trop d’effort.

Bien sûr, pour profiter pleinement de votre escapade à Procida, le choix de l’hébergement est crucial. Si vous cherchez des conseils utiles sur où dormir à Procida, nous vous recommandons de suivre ce lien vers notre guide dédié aux meilleurs endroits pour loger sur l’île. Trouver l’endroit idéal pour vous reposer après une journée d’exploration contribuera grandement à rendre votre séjour à Procida inoubliable.

Mais que faire en 48 heures sur cette magnifique île? Voici un itinéraire qui vous permettra de découvrir ses principales attractions.

Jour 1

L’itinéraire sur l’île de Procida ne peut que commencer par le port, une zone très animée et touristique.

Cependant, il vous suffira de vous éloigner légèrement pour arriver devant la première véritable beauté de cet endroit. Il s’agit du centre fortifié de Terra Murata, un village médiéval perché au point le plus élevé de l’île, surplombant la mer.

En plus d’offrir une vue imprenable sur le golfe de Naples, c’est un écrin de précieux trésors. Comme le Palais D’Avalos, un véritable château datant du XVIe siècle, qui fut longtemps une résidence noble puis transformé en prison. Sa magnifique architecture de style Renaissance, ses vastes jardins et ses salons enchanteurs, que vous pourrez visiter avec un guide ou en autonomie, seront la première étape de votre visite.

À proximité, vous pourrez admirer la magnifique Abbaye de San Michele Arcangelo, également construite au XVIe siècle sur un monastère bénédictin remontant à plusieurs siècles plus tôt. En plus d’être un lieu de culte, c’est un véritable musée abritant de précieuses œuvres d’art.

L’une d’entre elles est la crèche, une installation permanente en bois et en terre cuite réalisée par d’anciens artisans napolitains. À l’intérieur de l’abbaye se trouve aussi une riche bibliothèque (avec plus de 8000 volumes conservés) et des sous-sols abritant une ancienne nécropole comprenant une zone dédiée à la momification. Visiter ses vastes salles vous transportera dans le temps, à la découverte d’un passé lointain.

L’itinéraire vous conduira ensuite vers un point de vue qui semble tout droit sorti d’une carte postale, d’où le regard se porte jusqu’aux maisons colorées du village de Corricella et aux eaux limpides qui les bordent.

Avant de redescendre vers le front de mer, il y a encore une étape qui vous attend. Il s’agit de Casale Vascello, un complexe fortifié datant du XVIIe siècle qui vous surprendra par ses riches contrastes chromatiques, ses balcons couverts de voûtes en arc et ses cours intérieures, qui servent parfois de scène pour des représentations théâtrales en plein air.

À présent, en laissant derrière vous la magnifique vue sur Terra Murata, il ne vous reste plus qu’à descendre vers Marina Corricella: le plus ancien village de pêcheurs de l’île, un petit amphithéâtre qui se reflète dans la mer parsemée de bateaux de pêche. C’est ici que quelques scènes du film Le Facteur ont été tournées, un film de Massimo Troisi qui a donné son nom à une petite place.

Lors d’une longue promenade, vous pourrez atteindre la dernière étape de la journée, le Belvédère Elsa Morante. L’écrivaine a en effet situé l’une de ses œuvres les plus célèbres à Procida, et le point de vue qui lui est dédié vous procurera une émotion incroyable.

À ne pas manquer

Jour 2

La deuxième journée de cette visite à la découverte de Procida vous emmènera vers un lieu magique.

Il s’agit de l’île de Vivara, un paradis naturel au centre de longues batailles bureaucratiques qui ont fortement influencé son aspect touristique.

Restée inaccessible pendant de nombreuses années, elle n’a récemment rouvert ses portes au public pour finalement les refermer. Reliée à Procida par un long pont d’origine antique, l’île est inhabitée et abrite une réserve naturelle protégée. C’est une véritable oasis, sauvage et préservée, peuplée uniquement de nombreuses espèces animales et végétales qui en ont fait une région d’une grande biodiversité.

L’île se visite exclusivement en réservant en ligne sur le site officiel à des jours et horaires prédéfinis. Malheureusement, les visites guidées sont seulement en italien, mais la visite vaut toujours le détour. Si vous en avez l’occasion, la visite de Vivara sera une expérience magnifique, en particulier pour la vue magnifique qu’elle offre sur l’île voisine d’Ischia. Mais les surprises ne s’arrêtent pas là: Procida a encore beaucoup à offrir.

C’est à deux pas de Vivara que s’étend le village de Marina Chiaioella, avec son port de plaisance. L’atout majeur du quartier est le Sanctuaire de San Giuseppe, construit au début du XIXe siècle, magnifiquement orné de toiles anciennes de grande valeur. À ses côtés, une grande tour du clocher surmontée d’une horloge se dresse au-dessus des maisons colorées du centre. En revenant vers la mer, vous pourrez rejoindre la plage de Chiaiolella, l’une des plus belles de l’île (ne serait-ce que pour admirer le panorama).

La plage, entourée d’une végétation luxuriante, s’étend jusqu’à rejoindre celle de Ciraccio, la plus grande plage de Procida. Les deux sont séparées par deux caractéristiques éperons de tuf émergeant de l’eau, à marée basse. Ce sont les Faraglioni de Procida, formés à la suite d’un glissement de terrain de la falaise qui séparait autrefois les deux plages. Ces deux géants de la mer vous offriront un paysage de conte de fées, idéal pour une photo souvenir à prendre avant de reprendre la route du port, où vous pourrez embarquer pour rentrer chez vous.

À ne pas manquer

Excursions à Procida

Excursions

Excursions en bateau

Excursions

Pourquoi visiter Procida ?

Lieux d’intérêt à Procida

Lieux d’intérêt

Faraglioni de Procida

Lieux d’intérêt

Casale Vascello

Lieux d’intérêt

Abbaye de Saint-Michel Archange

Lieux d’intérêt

Palais d’Avalos

Lieux d’intérêt

Ile de Vivara

Planifier un voyage à Procida

Planifier

Deux jours à Procida

Planifier

Visiter Procida en un jour

Laissez-vous inspirer!

Insérez votre prénom et votre adresse email pour vous inscrire à notre newsletter et recevoir nos meilleurs conseils de voyage sur la région de Naples.

Vous recevrez des conseils indispensables pour planifier un voyage en Campanie, par exemple: comment préparer un itinéraire de voyage, comment réserver des vols, des hôtels ou la location de voiture, vélo et scooter. Ou encore des curiosité sur la vie locale, des adresses et des bons plans pour faciliter votre séjour.

C'est bien! Vous vous êtes inscrit à la newsletter sur la Campanie.